Rapport annuel 2020

Rapport Annuel d'Activité de La fondation Kemperstichting 2020

A. Le Sénégal et le Covid-19

Le Sénégal a également souffert de l'épidémie de Covid-19 : les écoles ont été fermées par précaution du 16 mars au 12 novembre 2020. À l'instar du ministère de l'Éducation, les cours pour sourds ont également cessé pendant cette période, mais les 25 encadrants actifs de 21 cours de formation pour sourds ont maintenu un contact régulier avec leurs élèves à domicile pour les éduquer et les guider sur la façon de se comporter pendant cette pandémie. Le groupe WhatsApp "Action pour les sourds" a joué un rôle important à cet égard, avec lequel les moniteurs ont pu rester en contact les uns avec les autres, ainsi qu'avec le personnel de l'AMCRE. Une vidéo pourrait être diffusée via ce groupe WhatsApp sur les nouvelles règles sanitaires du Covid-19. Par exemple, le programme de la Fondation Kemper pour les sourds a pu rester en place pendant l'année scolaire 2019-2020 et aucune infection n'a été signalée dans les foyers des sourds. Entre la mi-novembre et la mi-décembre, les 21 foyers étaient à nouveau opérationnels.

B. l'avancement du projet

Formation d'enfants sourds

a) cours de langue des signes

L'année scolaire 2020, qui a débuté le 1er novembre 2019, comptait 263 élèves à travers le pays, dont 91 filles. Ils ont reçu des cours d'alphabétisation en langue des signes de 28 moniteurs désignés par 21 associations de parents et amis de sourds. Les horaires des cours étaient de 8h à 12h, ou de 9h à 13h, sauf à Rufisque : de 15h à 19h. Normalement, l'année scolaire durait 8 mois, mais en raison de l'épidémie de Covid-19, elle a été ramené à 5 mois. Cependant, comme convenu avec l'AMCRE, les moniteurs sont restés en contact avec les élèves à la maison, leurs parents et aussi avec les employeurs des sourds pendant les 3 mois restants, entre autres pour expliquer les précautions Covid-19. Pendant cette période, la langue des signes a également été enseignée aux personnes non sourdes, telles que les parents, les amis des sourds et certains élèves du primaire.

b) les contrôles

Avant le déclenchement de l'épidémie de Covid-19, avec des restrictions sévères sur les déplacements interurbains à travers le pays, du 23 mars au 30 juin, l'équipe de l'AMCRE venait d'avoir l'occasion d'effectuer plusieurs visites de terrain dans les foyers de Nioro du Rip, Madiabel, Joal Fadiouth, St. Louis, Pete et Ndondol. Au cours de ces missions, le conseil d'administration ou les membres du personnel de l'AMCRE ont été renforcés soit par des membres du conseil d'administration de la Fondation Kemper soit par des amis de la Fondation en visite au Sénégal. À ce moment-là, des réunions étaient également organisées entre les membres du conseil d'administration de l'AMCRE et de la Fondation Kemper pour discuter des résultats de la mission. A cette occasion, un accord a également été trouvé sur la mise en œuvre des recommandations de l'évaluation interne menée du 18 décembre au 19 janvier. Au dernier trimestre 2020, le personnel de l'AMCRE a repris les visites sur le terrain. C'était au tour de Gandiaye et Keur Madiabel.

c) formation

La formation annuelle des moniteurs pour sourds a dû être reportée à 2021. L'intention est alors d'organiser ce stage dans deux lieux différents : un dans le centre de formation habituel du Niayes (pour les moniteurs de 12 régions voisines) et une à Keur Madiabel (moniteurs de 7 régions), où l'un des moniteurs a été formé pour pouvoir animer la formation.

d) Coopération avec le gouvernement

Les consultations avec le ministère de l'Éducation sur la promesse de coopération mutuelle (voir Protocole d'Accord d'août 2016) sont au point mort en raison de changements dans les services au sein du ministère. L'objectif est de reconnaître l'engagement de la Fondation Kemper envers les sourds, de participer aux frais et de coopérer dans la mesure du possible entre les écoles primaires publiques et les foyers pour sourds. Un certain nombre de plans ont été élaborés pour ce dernier, notamment la proposition d’une formation aux enseignants en langue des signes qui serait offerte par la Fondation Kemper. Le ministère de l'Éducation a promis de financer un rapport sur l'éducation des sourds et une modeste contribution aux coûts salariaux pour 2021. Une demande/rappel formel a été envoyé par la Fondation Kemper en avril au ministère, à ce jour sans réponse

e) Matériel didactique

Les restrictions de voyage ont permis de consacrer plus de temps à l'amélioration du matériel didactique, comme une nouvelle édition du manuel pour moniteurs sourds, sous format USB au lieu de DVD. Les moniteurs, désormais équipés d'une tablette, peuvent filmer des gestes nouveaux et/ou populaires et les renvoyer à l'AMCRE pour une mise à jour rapide du matériel. Celui-ci s'ajoute aux supports pédagogiques existants : un Larousse des maternelles, des fiches pour apprendre l'alphabet et le comptage et un IPAD pour visionner les vidéos accompagnant le manuel.

f) Travail après l'éducation

A Keur Madiabel, le partenariat local entre les parents et les amis des sourds a permis de conclure des contrats avec des artisans locaux sur la base du projet professionnel des étudiants. Ces artisans ont également suivi une formation à la langue des signes. Par exemple, quatre enfants sourds ont été admis avec succès dans un atelier de couture, un atelier de meubles, une forge et un ménage.

Mieux vivre avec les connaissances acquises

Lors de la première vague, un confinement de 3 mois a également paralysé de nombreuses autres activités, comme les consultations avec le gouvernement. A partir de juillet cependant cela a recommencé doucement, de sorte que le président de la Fondation Kemper, en sa qualité de conseiller du service CNRE du ministère de l'Éducation, a pu continuer à travailler sur la proposition de projet « Réhabilitation des Centres des Ressources Educationnelles ». Onze de ces bâtiments, financés pour la plupart par l'UCN Amsterdam, datant des années 90, ont un besoin urgent de rénovation. Cela profitera à la fois au programme de la Fondation Kemper pour promouvoir la lecture et à l'éducation des enfants sourds.

Promotion de la lecture

Bien que les activités de lecture aient pris fin en 2020 en raison de la réglementation générale Covid19, les deux bibliothèques soutenues par la Fondation Kemper à Ndondol et Diarère ont été bien fréquentées.

C. AMCRE

Le plan d'activités proposé par AMCRE avec un budget pour 2020-2021 a été approuvé par le conseil d'administration de la Fondation Kemper pour un montant maximum de 42.336 euros.

Le secrétariat de l’AMCRE était composé de 3 salariés en 2020, avec un salaire horaire : un administrateur (Nfally Sany Diatta), un responsable des programmes (François Manga), assisté de Benjamin Diatta et a déménagé dans le nouveau bureau. Adresse : Cité Keur` Salaam, Immeuble 241, à Tivaouane Peuhl-Niaga.

Le Conseil d'administration de l'AMCRE est composé de 5 membres non rémunérés : Babacar Fall (président), Fatou Ndiaye (secrétaire), Thierno Ndiaye (trésorier), Félicité Salzman (2e trésorière), membre de la communication (Aliou Doumbouya), et de deux conseillers : Jan de Bosch Kemper (général) et Honorine Fall (factures).

D. Amis de la Fondation Kemper

La liste des Amis de la Fondation Kemper en France compte désormais 15 noms et celle des Amis de la Fondation Kemper aux Pays-Bas 29 noms. Les amis de la Fondation Kemper aux Pays-Bas ont reçu une lettre d'information spéciale sur la Fondation en décembre 2020.

E. Activités

  • Newsletter : publiée 3 fois en 2020
  • Site Internet : est tenu à jour par le trésorier
  • Levée de fonds par la Commune de Schilde en Belgique : 2.115 Euro
  • Collecte de fonds à Lille : en raison du COVID le marché d'été local n'a malheureusement pas pu continuer, néanmoins 656 Euros ont été collectés par les Amis de la Fondation en France.

F. Affaires administratives

-

Deux membres du bureau (le trésorier et le secrétaire) étaient au Sénégal début 2020 pour discuter des points de vue de l'AMCRE sur les conclusions et recommandations de l'évaluation interne. A l'exception d'un ajustement de la rémunération des moniteurs, un accord a été trouvé sur la plupart des autres points. À la satisfaction des membres du conseil d'administration de la Fondation Kemper, il a été noté que la mise en œuvre d'un certain nombre de recommandations avait déjà commencé en 2019.

-

La première réunion annuelle numérique a eu lieu le 11 octobre. Le Président de la Fondation Kemper a annoncé sa démission avec effet au 13 février 2021 lors de cette réunion et la proposition de son remplacement par le Vice-Président a été approuvée en principe.

G. Affaires financières

Début 2020, le Fonds Kemper a connu une baisse significative de son capital en raison des turbulences sur les marchés financiers. Au cours de l'année, le marché financier s'est redressé, entraînant un résultat toujours favorable pour le fonds Kemper. Heureusement, nous n'avons pas eu à dépendre de ce fonds cette année car nous avions des fonds suffisants et aussi grâce aux dons favorables de nos sponsors.

La valeur du Fonds Kemper au 1-1-2020 426.283 €, la valeur au 31-12-2020 : 440.630 €.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu du compte ABN / AMRO de la Fondation Kemper.

Solde au 1 janvier 2020: € 29,529,02,-
Entrées:
Contribution GROS SCHILDE € 2.215,00
Donation St.Goppel Reedijk € 4.000,00
Donatie RKWO € 10.000
Donation Amies de la Fondation Kemper € 1.164,00
Totale des entrées € 17.379,00
Dépenses:
Declarations AMCRE € 31.507,00
Coûts Chambre de commerce € 48,40
Coûts du site web € 141,78,
Frais bancaire et de transfert € 179,40
Achat de livres € 549,62
Total des dépenses € 32.426,20-
Solde au 31 decembre 2020 € 14.481,82

La Fondation Kemper

retour